Le kératocône est une maladie de l’œil qui se traduit par une déformation de la cornée

Le kératocône est une maladie de l’œil qui se traduit par une déformation de la cornée. Cette déformation peut causer des distorsions de la vision.

La maladie apparait typiquement durant l’adolescence et atteint son stade le plus avancé vers la trentaine. La cause du kératocône est encore inconnue et sa progression reste imprévisible.

Traitement?

1. Verres de contact

Dans les cas avancés de kératocône, les verres de contact (rigide) sont assez efficaces pour permettre au patient de retrouver une vue normale.

2. Crosslinking

Le crosslinking est un nouveau traitement ayant démontré son efficacité dans le ralentissement, la diminution ou l’arrêt de la progression du kératocône, en particulier lorsque la technique est combinée avec l’utilisation du segment cornéen intrastromal (anneaux intra-cornéens). Le crosslinking est basé sur la liaison du collagène cornéen avec la riboflavine pour créer des liens supplémentaires entre les fibres de collagène de manière à augmenter la force mécanique des tissus.

Des verres correcteurs peuvent encore être nécessaires après le traitement, mais nous espérons que ce nouveau traitement révolutionnaire pourra limiter la détérioration de la vision et réduire ainsi l’utilisation des greffes de cornée.

Contre-indications :

  • Présence d’une cicatrice sur la cornée de l’œil
  • Épaisseur de la moyenne périphérie cornéenne < 300 microns

3. Segments cornéens intrastromaux

Les anneaux intra-cornéens sont des petits segments semi-circulaires rigides en PMMA (plastique). En les positionnant dans l’épaisseur de la cornée, cela permettra de retendre la cornée de l’oeil centrale et ainsi diminuer l’irrégularité de l’astigmatisme cornéen. Leur place dans la prise en charge thérapeutique se situe entre l’échec de l’adaptation en lentille et le recours à la greffe de cornée.

Contre-indications :

  • Présence d’une cicatrice sur la cornée de l’oeil
  • Épaisseur de la moyenne périphérie cornéenne < 450 microns
  • Cornée trop bombée (> 55 Dioptries)

4. Greffe de cornée

Une progression plus importante du kératocône avec cicatrisation de la cornée peut mener à une intervention chirurgicale comprenant notamment les greffes cornéennes.