La greffe de cornée est une opération chirurgicale au cours de laquelle une cornée malade est partiellement ou entièrement remplacée par une cornée saine provenant d’un donneur.

La greffe de la cornée de l’œil est une opération chirurgicale qui consiste à remplacer partiellement ou entièrement une cornée malade par une cornée saine provenant d’un donneur.

Le résultat visuel d’une greffe de cornée dépend de la transparence du greffon, mais aussi de la régularité de la courbure cornéenne.

Les différents types de greffe de cornée

Greffe Transfixiante (classique)

En cas d’atteintes du stroma et de l’endothélium cornéen, une greffe transfixiante s’impose. Ce type d’intervention consiste à remplacer la partie centrale de la cornée de l’œil sur toute son épaisseur.

Ici la cornée du receveur est trépanée sur un diamètre d’environ 7.5 mm et est remplacée par un greffon du donneur qui est environ du même diamètre (ou légèrement plus grand). Le greffon est suturé par un sujet.

Les résultats visuels sont globalement bons, mais la réhabilitation visuelle est lente. Il faut compter 3 mois avant de retrouver une cornée transparente et 6 à 12 mois avant de pouvoir débuter l’ablation sélective des points de suture. Cette étape permet d’ajuster l’astigmatisme et d’équiper le sujet soit en lunettes soit, de nouveau, en lentilles de contact.

Greffe lamellaire

Il existe deux types de greffe lamellaire :

I. Greffe de cornée endothéliale (DSAEK)

Cette greffe permet de traiter les atteintes de l’endothélium cornéen comme en Fuchs dystrophie. Il consiste à remplacer uniquement la partie de la cornée qui est malade, à savoir, la couche endothéliale.

Les avantages de la greffe de cornée partielle sont principalement :

  • Une diminution du risque de rejet.
  • Une récupération rapide de l’acuité visuelle.
  • La courbure cornéenne reste sans changement (pas d’astigmatisme)
II. Greffe de cornée lamellaire antérieure profonde(DALK)

La DALK consiste à remplacer l’épithélium et la partie principale de la cornée, le stroma, et à préserver la couche endothéliale du patient, donnant ainsi une intégrité structurale additionnelle à la cornée post-greffée. Puisqu’un rejet de greffon commence habituellement dans l’endothélium, la technique de la DALK nous permet donc de le réduire considérablement.

Complications possibles de greffe de cornée

Le rejet de la greffe

Le rejet de la greffe est la principale complication de la greffe de la cornée de l’oeil. Le patient doit connaître les signes d’un rejet de la greffe et consulter son chirurgien ophtalmologue en urgence. Ce sont principalement :

  • Une douleur
  • Une rougeur de l’œil
  • Une gêne à la lumière (photophobie)
  • Un larmoiement
  • Une baisse de vision

Le traitement consiste en une cortico-thérapie locale à fortes doses.

La cataracte

La cataracte, induite par le stress chirurgical et par la prise prolongée de collyre à la cortisone, pourra heureusement être traitée par une simple phaco-emulsification.

Un défaut d’adhésion

Un défaut d’adhésion de l’endothélium au greffon, suite aux greffes pré-descemétiques (DSAEK), peut nécessiter l’injection d’une bulle d’air.